Timbre Ordinaire 2019 – Jeu de 3 timbres

$4.42

Timbre Ordinaire 2019 – Jeu de 3 timbres

$4.42

Annuler la sélection
SKU:  SKU3415087 Category:  .
Partager:

Description

Le 15 mars 2019, l’APNU émet trois timbres ordinaires sur les thèmes suivants: « Mettre fin à l’exploitation et aux abus sexuels », « Égalité des sexes » et « Migrations ».

Mettre fin à l’exploitation et aux abus sexuels

L’objectif de ce timbre est de sensibiliser le monde entier au problème de l’exploitation et des abus sexuels, qui n’épargne aucune institution, et de lutter contre la stigmatisation et la discrimination auxquelles les victimes doivent faire face. L’Organisation des Nations Unies reconnaît qu’elle a la responsabilité unique d’établir des normes mondiales, de la prévention à l’intervention, pour lutter contre l’exploitation et les abus sexuels.

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies António Guterres s’est engagé à faire tout ce qui est en son pouvoir, en partenariat avec les États Membres et la société civile, pour éliminer l’exploitation et les abus sexuels. S’appuyant sur la politique actuelle de tolérance zéro, l’Organisation des Nations Unies a élaboré une stratégie visant à susciter un changement culturel et opérationnel pour améliorer radicalement la manière dont elle prévient et réprime l’exploitation et les abus sexuels. Pièce maîtresse de cette stratégie, le Secrétaire général a fait des droits et de la dignité des victimes une priorité absolue. La prévention et la responsabilité sont au cœur de la mise en œuvre de la politique de tolérance zéro, de même que les mesures connexes de sensibilisation du public, de formation et d’évaluation des risques.

Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez consulter le site web :
www.un.org/preventing-sexual-exploitation-and-abuse.

Égalité des sexes

L’égalité des sexes n’est pas seulement un droit de l’homme fondamental, c’est aussi un fondement nécessaire pour un monde pacifique, prospère et durable. Les femmes et les filles représentent la moitié de la population mondiale et donc aussi la moitié de son potentiel. Bien que des progrès aient été accomplis sur la voie de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes, elles continuent d’être victimes de discrimination et de violence partout dans le monde. L’égalité d’accès des femmes et des filles à l’éducation, aux soins de santé, à un travail décent et à une représentation dans les processus de prises de décision politiques et économiques contribuera à une économie durable et profitera aux sociétés et à l’humanité tout entière.

La mise en œuvre de nouveaux cadres juridiques concernant l’égalité des femmes sur le lieu de travail et l’éradication des pratiques néfastes visant les femmes sont cruciales pour mettre un terme à la discrimination fondée sur le sexe. L’objectif de développement durable n° 5 ‒ Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ‒ s’attaque spécifiquement à ces questions.

Pour plus d’informations sur cet objectif ainsi que sur les autres objectifs de développement durable, veuillez consulter le site web : www.un.org/sustainabledevelopment.

Migrations

Un nombre record de réfugiés et de migrants franchissent les frontières internationales en vue de fuir les conflits, les persécutions, la pauvreté et d’autres situations mettant leur vie en danger, de répondre aux pénuries de main-d’œuvre et de compétences et aux changements démographiques et de chercher de meilleures opportunités ailleurs.
Les migrations offrent d’immenses opportunités et avantages pour les migrants, les communautés d’accueil et les communautés d’origine. Cependant, quand elles sont mal réglementées, elles peuvent créer des problèmes importants, notamment l’écrasement des infrastructures sociales avec l’arrivée inattendue d’un grand nombre de personnes et la mort de migrants qui entreprennent des voyages dangereux.
L’Organisation des Nations Unies a mis en œuvre plusieurs initiatives visant à faire face à ces problèmes. En 2016, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé d’élaborer un pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières grâce à l’adoption de la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants. En juillet 2018, les États Membres ont achevé la rédaction du texte du pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, qui a été formellement adopté par les États Membres lors de la conférence intergouvernementale qui s’est tenue à Marrakech (Maroc) en décembre 2018.
Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez consulter le site web : www.refugeesmigrants.un.org.

L’ARTISTE

Chris Gash est un illustrateur conceptuel dont on peut voir les travaux dans le New Yorker, le New York Times, le Wall Street Journal, Time, The Atlantic, Scientific American, Politico, Fortune, Variety, Golf Digest et beaucoup d’autres publications. Il a collaboré avec nombre de grandes et petites entreprises, d’universités et de studios de design, parmi lesquels Southwest Airlines, l’Université Harvard, Barnes & Noble, Nickelodeon, Delta Airlines, Energizer, Wells Fargo, la BBC, l’Université de New York, Fred & Friends, EmDash, Taylor Design, 2Communiqué et Pentagram. L’Organisation des Nations Unies est venue tout récemment s’ajouter à cette liste.

Les œuvres de Chris ont été distinguées par la Society of Illustrators, Communication Arts, American Illustration, 3×3, Lürzer’s Archive (dans le numéro spécial 200 Best Illustrators), Creative Quarterly et la Society of illustrators de Los Angeles (SILA), et deux de ses illustrations ont servi au spectacle The Illustrated Letter représenté au siège du New York Times. Le quotidien new-yorkais lui a également fait l’honneur de retenir l’une de ses illustrations dans son Notable Opinion Art, qui présentait une sélection de 20 images sur les quelque 1400 parues cette année-là dans les pages opinion du journal.

Chris vit à Montclair (New Jersey) entouré de sa charmante épouse et ses quatre enfants.

Informations complémentaires

À l`état

,